Un professeur émérite.

En 1977, Freddy Tiffou vint enrichir la liste des professeurs de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon. Depuis sa création, celle-ci n'a cessé d'évoluer et de se diversifier au rythme des changements de la réalité artistique contemporaine. Malgré des peintures relativement « classiques », Freddy Tiffou était amateur de manifestations d'avant-garde et autres « performances ». C'est son profil alléchant et sa motivation qui décida le directeur de l'établissement, Philippe Nahoum, à faire appel à lui. Il y enseigna alors la peinture à de jeunes étudiants venus des quatre coins du monde. Il prenait très à coeur ce poste de professeur. Il se montrait très discret sur ses travaux et il ne se mettait jamais en avant. Pendant toute la durée de son contrat, il se tint à ce principe. Il s'investit totalement dans les tâches qui lui furent confiées voire même davantage. En effet, il était l'un des syndicalistes CGT (Confédération Générale du Travail) de l'école et il était visiblement très engagé politiquement. Malheureusement, c'est aussi au cours de cette période que sa production personnelle connue un net ralentissement.

1 commentaire:

vg a dit…

L'énergie ne se décuple pas même pour les artistes le temps passè aux autres...manque pour soi...?